Qui n’a jamais entendu parlé du fait que l’aluminium dans un déodorant est dangereux pour la santé ?

Nos salles de bain contiennent plus de produits toxiques qu’il n’y paraît. Et non, on ne parle pas des produits pour l’entretenir mais plutôt ceux que certain(e)s appliquent matins et soirs.
Nous allons donc faire un focus sur l’un de nos plus fidèles alliés : le déodorant et (malheureusement) l’aluminium que les conventionnels contiennent.
Alors, on connait tou(te)s le fameux : “…blablabla, pas de sels d’aluminium dans le déo, blablabla…”; mais qui sait vraiment pourquoi ???
C’est là tout l’intérêt de venir régulièrement visiter notre site pour en apprendre d’avantage et concrètement 😉 

Zoom sur l’aluminium dans nos déodorants 

Premièrement, qu’est ce que l’aluminium ? 

L’aluminium est un élément chimique, utilisé massivement par les industries et produit à partir de la “bauxite”, la pierre la plus riches en alumines.

Dès 2000, la Direction Générale de la Santé et l’Agence française de Sécurité Sanitaire des produits de santé, ont commencé à alerter les populations sur les possibles dangers de l’aluminium dans nos cosmétiques. 

Du coup, le problème avec l’aluminium dans le déodorant, c’est quoi ?

C’est bon, on en vient au fait ! Il se trouve que l’aluminium est ultra présent dans nos déodorants et nos anti-transpirants conventionnels. Ils permettent de capter l’eau et donc la transpiration. Leur concentration est assez élevée dans les déo et il ne faut pas dépasser une concentration d’aluminium de plus de 0,6%.
C’est dans ces conditions que ce composé chimique peuvent se révéler dangereux pour la bonne santé de l’humain. On peut le retrouver sous le nom de “chlorohydrate d’aluminium” qui est l’un des 25 composés d’aluminium utilisés les plus fréquemment.

Pour faire simple, ce dernier peut potentiellement devenir cancérigène et neurotoxique ; c’est à dire qu’il attaque le système nerveux. On le suspecte aussi d’être un perturbateur endocrinien et tout ça, si il est appliqué à forte doses. Il faut savoir qu’il n’est pas évacué par l’organisme avant 15 jours. En fait, notre peau l’absorbe assez facilement, l’amène jusqu’à nos organes, et encore plus sous les aisselles.
Imaginez un peu les effets de l’absorption sur une peau lésée par un rasage? Et pourtant, on le sait que ça picote ce genre de déo juste après le rasage… et c’est peut-être pas pour rien !
Sachez aussi que, sous certaines formes, l’aluminium peut, étant associé à des éléments comme l’eau, produire de l’acide chlorhydrique et devenir considérablement corrosif (sans vouloir vous affoler). 

Par chance, les sels d’aluminiums sont interdits en cosmétique biologique ! On peut donc retrouver des déodorants exemptés de toutes cochonneries. En revanche, les anti-transpirants n’existent pas encore sur le marché, mais les déodorants naturels conviennent parfaitement pour masquer toute odeur et pour lutter contre la prolifération des bactéries de la transpi (et oui, elle est faite de toxines dont notre corps se débarrasse).

Liste INCI des noms des dérivés d’aluminium

Aluminium chlorohydrate, aluminum zirconium pentachlorohydrate… On vous laisse un tableau pour mieux les reconnaître dans vos cosmétiques ! (et les supprimer, évidemment)

Liste des noms INCI des dérivés d'aluminium présents dans les cosmétiques et déodorants. Il y a des ingrédients restreint, d'autres acceptés dans les cosmétiques conventionnels et enfin il n'en existe pas dans la cosmétique biologique.

Maintenant que vous êtes un as de l’aluminium (mais que vous n’en voulez plus jamais), vous pouvez aller lire notre article sur le danger du paraben en cliquant ici !

Vous pouvez notamment retrouver notre recette de déodorant maison, qui vous sauvera de toute trace l’aluminium sous les aisselles, sur nos réseaux sociaux !



A vous de jouer en cosmétique maison et naturelle, et surtout DO IT YOURSELF
(et oui, on est jamais mieux servi que par soi-même !)

Catégories : Article de Blog

2 commentaires

ciredutemps · 12 juillet 2020 à 23 h 31 min

Bonjour,
Je ne retrouve pas votre recette de déo maison sur Facebook.
J’ai fait un déo maison mais malheureusement il fond avec les températures actuelles.
J’ai trouvé qu’il fallait de la cire d’abeille pour stabiliser la consistance mais je ne sais pas dans quelles proportions.

    Hugo · 13 juillet 2020 à 11 h 02 min

    Hello 🙂

    La recette que tu cherches est peut être celle-ci :

    . 🌼 4 c.as de beurre de Karité (à faire fondre au bain marie)
    🌼 2 c.a.s de cire d’abeille (à faire fondre au bain marie)
    🌼 3 c.a.s de bicarbonate de soude
    🌼 3 c.a.s d’argile blanche 🌼 5 gouttes de vitamine E
    🌼 20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa (anti bactérienne et parfaite pour éliminer la formation de mauvaises odeurs) .

    Hugo 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *